DUNCAN LEWIS
SCAPE ARCHITECTURE
PROJETS AGENCE PUBLICATIONS
CONFERENCES
NEWS
 


 
 
 
 
  "HUMAN'ESSENCE" - CENTRE DE SANTE à LACANAU
  CONSTRUIRE AVEC LA NATURE

Au sein d'un cadre exceptionnel, entre le lac de Lacanau et une zone naturelle protègée, c'est un projet innovant autour de la santé et de la petite enfance qui va voir le jour. Le projet est intimement liée au paysage du site,avec des bâtiments adoptant la morphologie d’un plissement dunaire. Percé de patios, ces vastes respirations végétales intérieures donnent le sentiment aux usagers de vivre immergés dans ces micropaysages à ciel ouvert placant l'humain au coeur de la réflexion architecturale[...]

   
 
  ZAC VETROTEX - CREATION DE 137 LOGEMENTS à CHAMBERY
  HABITER UN PARC | IMAGINER UN DISPOSITIF APPROPRIABLE | VIVRE UN PAYSAGE

Ce projet expérimental est un projet ouvert et évolutif, où l’architecture et le paysage composent un cadre de vie qui offre
une liberté d’appropriation des espaces partagés et des jardins, une diversité typologique de logements, de la surprise, de l’imprévu et de la poésie. Il s'agit ici d'offrir une place généreuse à la nature et au plaisir d’habiter et de vivre ensemble dans un paysage[...]

   
 
 
  CREATION D'UN NOUVEAU LYCEE à CREON
  UNE ORGANISATION CONCENTRIQUE ET RAYONNANTE

Dense en périphérie, libre au centre. Organisé en anneaux concentriques, le lycée rayonne et s’insère harmonieusement dans le grand paysage créonnais en réinterprétant la forme de la bastide. Une végétation dense se déploie dans les venelles et jusqu’en coeur de projet afin de constituer un réseau continue sur l’ensemble de la parcelle. A l’image de l’architecture vernaculaire la toiture réagit aux conditions climatiques de son environnement. Elle fabrique ce dessin primitif presque accidentel[...]

   
 
  CONSTRUCTION D'UN GROUPE SCOLAIRE - QUARTIER BRAZZA à BORDEAUX
  UN BATIMENT PAYSAGE

Entre-deux-mers, entre Garonne et coteaux, le projet exprime d’emblée sa spécificité géographique par sa matérialité en béton brut et grave, caractéristique des terres bordelaises. Une strate massive minérale lévite au-dessus d’un rez-de-chaussée translucide. Le bâtiment affirme son ancrage urbain au coeur du lanièrage parcellaire. Un plaidoyer pour des arbres, plein de sagesse et de poésie, mais aussi pour des raisons écologiques vitales. En effet la flore purifie l’air, rafraichit les rues et les villes, forment un abris pour la faune sauvage. C’est aussi un lien social, à la fois lieu de jeu, source d’information et d’inspiration.[...]

   
 
  CONSTRUCTION D'UN VILLAGE D'ACTIVITES à EYSINES
  UN VILLAGE D'ACTIVITE COMME ECOSYSTEME

La volonté de régénération du système végétal existant sur la parcelle, notamment la friche et l’espace boisé environnant, est la base de la réflexion menée pour imaginer ce village d’activités. Pour redonner une identité au site, notre projet travaille dans le temps, il dessine un paysage en mouvement. L’ossature végétale, considérée comme socle du projet, a vocation notamment à éveiller les sens et à mettre le végétal au coeur du projet. Les bâtiments s’installent dans un second temps dans les vides laissés par l’ossature végétale. En imitant la nature, une seconde trame constructive pousse pour recevoir une architecture modulaire. Ces deux éléments, nature et bâti, composent un seul et même paysage. Les édifices se fondent dans la masse végétale et l’épiderme végétal sert de protection solaire [...]

   
 
 
  REQUALIFICATION DE LA FRICHE INDUSTRIELLE BAXI-FOCAST et CREATION D'UNE SALLE "ARENA"
 

La Communauté d’Agglomération du Soissonnais, située dans la vallée de L’Aisne s’est engagée dans un vaste projet de requalification de l'une friche industrielle et de la construction d’une salle type Arena : assainir et reconvertir ce vaste site pollué par l’industrie. Nous avons proposé un projet manifeste de parc urbain : respect du patrimoine industriel et dépollution non agressive des sols par la création unique d’une forêt phytoremédiante post-industrielle [...]

 

MAITRE D'OUVRAGE: Agglo du Grand Soissonnais

DUNCAN LEWIS - SCAPE ARCHITECTURE - Atelier d'architecture tryptique - Moz Paysage (paysagiste)

   
 
 
  CITE DE L'ARCHITECTURE & DU PATRIMOINE
 

PLATEFORME DE LA CREATION ARCHITECTURALE - DUOS et DEBATS - Saison 1 - 2018

EXPOSITION du 25 Janvier au 6 Mai - DUNCAN LEWIS VS BAS SMETS

Installation conçues spécialement par les deux équipes d'architectes invitées dans un face à face inédit. La confontation se developpe d'abord sur un "meuble" en forme de half pipe, également partagé entre deux équipes, chacun y mettant en scène librement objets, documents audiovisuels, dessins, maquettes de son choix...Deux écrans prennet le relais dans l'espace contigu, avec un film de synthèse d'une vingtaine de minutes sur la démarche des deux équipes.

   
 
 
  CONSTRUCTION D'UN GROUPE SCOLAIRE à NANTES
 

CONSERVER LES QUALITES DU SITE EN REINTRODUISANT L'AGRICULTURE

Les terroirs du val de Loire portent en eux l’image d’un usage nourricier qui alterne entre l’horticulture maraichère et une forme de maraichage moins intensive. Le maraichage Nantais se confond historiquement avec le developpement de la ville de Nantes. Ce paysage façonné par la main de l’homme produit un territoire avec une échelle horizontale très intime. Il s'implante en lanière perpendiculairement à la rue à l’image du bâti traditionnel des fermes maraichères. Sur ce morceau de territoire, l’architecture produit une volumétrie R+1 à deux pentes en continuité avec le bâti existant mais aussi des toitures terrasses végétalisées veritables extrusions du sol [...]

   
 
   
  INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS
 

"ECOTONE" PROJET LAUREAT pour le site "LE COTEAU " à ARCUEIL

Le biomimétisme est un processus d’innovation, il n’est autre qu’une ingénierie qui s’inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant. Ce projet est un démonstrateur de ce que peut être la mise en œuvre de l’approche biomimétique. Le projet "ecosytèmique"  prend la forme d’un bâtiment étagé en terrasses le long de la pente et creusé de patios permettant l’éclairement intérieur des lieux de vie et de travail. La création d’un "épiderme vivant" permet de protéger l’intégralité de sa façade. C’est par le jeu d’un double façade de verre et de végétal que le bâtiment se protège des nuisances extérieures (bruits, chaleur) tout en bénéficiant d’une grande ouverture sur le paysage. Ces terrasses abritent des multiples usages dans un cadre unique, entre bâti et nature. Cette "seconde peau" anime par ses formes la façade du bâtiment et prolonge la topographie singulière du Coteau. [...]

Projet E : Mandataire la compagnie de Phalsbourg - Co-concepteurs: DUNCAN LEWIS - SCAPE ARCHITECTURE - OXO - Parc Architectes - Atelier d'architecture trypatique - Atelier Georges (paysagiste)

   
 
 

CONFERENCE A BEYROUTH

LIBANESE ARCHITECT AWARDS 2017

   
 
  CONFERENCE - Librairie Mollat à Bordeaux
 

PRIMITIFS en collaboration avec le sénographe Michel Schweiser est une réflexion et conception architecturale sur le sujet "...Comment signaler aux générations futures où sont entérrés nos déchets nucléaires ?..." Les enjeux proposés par cette commande sont considérables. Au début de notre réflexion, nous nous sommes confrontés à des problématiques d'échelles, de temporalité (que nous avons du mal à appréhender), et de spatialité pour un site qui à l'échelle de la planète est infiniment petit mais qui à une échelle physique corporelle nous semble démesuré pour une intervention sur l'ensemble de sa surface. Le site de Bure sera le terrain d'expérimentation de différentes hypothèses, échelles et attitudes dans lesquelles nous chercherons à intervenir physiquement sur place en réaction avec le lieu [...]

Michel Schweizer a constitué des binômes architecte/danseur et a retranscrit sur scène l’ensemble des propositions à travers le spectacle « primitifs ». 

   
 
  INTERNATIONAL CENTER ART - LASCAUX IV OPENS ITS DOORS
 

« Lascaux IV est un bâtiment-paysage, il rappelle la colline, la falaise, la faille dans laquelle vivaient ceux qui nous ont précédés. » La structure de Lascaux IV a été positionnée à l'intersection de deux types de paysages uniques, à savoir exactement à l’endroit où le terrain collinaire de Montignac rencontre les champs agricoles typiques de la vallée de la Vézère. Et c’est justement ce point de connexion que nous avons voulu valoriser en dessinant une architecture signifiante dont la forme évoque une coupe naturelle dans le paysage, une ouverture mettant en évidence sa composition dichotomique. Le symbole de la fracture est intrinsèquement lié à l’imaginaire des grottes, des environnements souterrains où la lumière ne pénètre pas : des lieux mystérieux et à découvrir indissociables de l’art pariétal. L'ouvrage n’occupe le sous-sol qu’en partie. Toute la partie creusée dans la colline reste délibérément dans l’obscurité afin d’accueillir les salles les plus importantes abritant la reproduction des grottes. Une faille prend la forme d’une profonde incision le long de la colonne vertébrale du bâtiment, et assure un éclairage zhénital . Ce parcours central largement éclairé a pour fonction de ramener les visiteurs à la réalité, à leur époque et au moment de la journée, après l’expérience immersive de la grotte [...]

DUNCAN LEWIS - SCAPE ARCHITECTURE - SNØHETTA OSLO AS

   
 
  LIVRAISON DU LYCEE JEAN MOULIN à REVIN
 

"Faire corps avec le paysage, venir se nicher dans la topographie en privilégiant les vues". La contrainte de la pente est devenue la qualité majeure de ce nouveau cadre de vie du lycée tourné vers le vallon. Ce nouveau programme pédagogique a retrouvé une volumétrie simple et unitaire en terrasses privilégiant des vues omniprésentes sur la montagne des Ardennes. Pour adapter le projet à la pente, nous avonc créé un schéma de circulations douces arpentant le dénivelé de terrain dans le sens Est-Ouest, développé l'ensemble du programme en rez-de-chaussée en gardant un rapport étroit et précis avec la pente. Chaque espace, orienté vers la vallée, profite de la vue panoramique. Les espaces non bâtis sont alors devenus un parc arboretum prolongeant la logique en palier du construit. La forêt est régénérée et le renouvellement de la couverture arborée est rétabli. [...]

Nominé à L'EQUERRE D'ARGENT catégorie "culture, jeunesse et sport" - édition 2016

Nominé pour le MIES VAN DER ROHE AWARDS - 2017

 
 

 
  COEUR D'ECOPOLE à Vélines
 

BATIMENT ET PAYSAGE NE FONT QU'UN...

Le site du projet est constitué de terres agricoles, essentiellement de plantations d’actinidias et de vignes. Autour, le paysage se compose de serres agricoles, de rangs de cerisiers, de peupliers… Le projet  puise ses principes majeurs de l’observation de cet existant. Le bâtiment exprime la beauté du territoire agricole : emblème d’intégration avec la nature, adaptation physique au milieu, il voit son apparence changer progressivement en fonction des saisons. Des actinidias l’habillent. En hiver, le bâtiment est à nu, il fleurit de mai à juin, et les fruits commencent à  murir en juillet. En autonome a lieu le temps de la récolte. A cette occasion, début novembre, la structure qui enveloppe le bâtiment se déploie à l’horizontale. Comme une fleur qui s’épanouit, le cœur d’écopôle dévoile une nouvelle facette à ces habitants [...]

Crédit VIDEO by Moovement # 06 Architecture © TV7 - LES FILMS JACK FEBUS - 2016

   
 
  ILOT B 001 - 49 LOGEMENTS - ZAC BASTIDE NIEL à BORDEAUX
 

HABITER AVEC LE PAYSAGE

Habiter dans le quartier BastideNiel, c'est habiter dans son paysage. C'est habiter à Bordeaux à proximité du centre ville
historique, la ville de pierre, dans un environnement naturel, bien que marqué par son passé industriel. C'est habiter un environnement arboré et en étroite relation avec l'eau, le long de la Garonne. L'histoire du lieu, mémoire et développement : les prairies en friches, les fragments du parcellaire d'échoppes, l'empreinte du passé industriel. Ce projet préserve l'identité de ce quartier. Il est l'occasion de relier les trames de parcellaire d'échoppe aux jardin fleuris et la trame de plantation rhymé et dense mise en place en bordure de Garonne par le paysagiste Michel Desvigne[...]

     
   
  LIVRAISON D'UN GROUPE SCOLAIRE à CORNEBARRIEU
 

UNE VILLE DANS UN PARC

« Le paysage de la ZAC qui présente ce quartier est constitué d’une succession d’entités végétales organisées sous forme de maillages. Chacune de ces entité concour au paysagement de l’ensemble … Une trame de plantation unitaire est déployée sur l’ensemble de ce quartier. Elle a pour vocation de constituer une structure végétale commune à l’ensemble du projet » [...] Extrait du cahier des prescriptions architecturales de la Zac - Michel Desvigne paysagiste.

   
 
  MAISON DE L'AGGLOMERATION à LORIENT
  AWARDS 2015 - ArchiDesignClub catégorie FACADES

 


DUNCAN LEWIS SCAPE ARCHITECTURE    -    27 cours Xavier Arnozan    –    33000 Bordeaux    -    Tel: 05.56.08.08.86    -    Fax: 05.56.02.39.79     š -     contact@d-lewisarchitecture.com    -    www.duncan-lewis.com